Et moi c’est Bénédicte.

Allez, à mon tour, je me présente !

Je suis photographe de famille, spécialisée dans l’instant. Fidèle à mon credo : « Vous vivez, je photographie », je réalise des clichés sur le vif, pour capturer la vraie vie et figer dans le temps les moments précieux du quotidien. Les émotions, aussi. Surtout.

Aujourd’hui, pour Aparté, je sors de l’univers ouaté que je photographie habituellement, pour croiser mon regard et ma sensibilité avec l’objectif de Camille et la plume de Krystell, et pour raconter, en images et en mots, les histoires de ces personnes touchées par la maladie, à travers leurs expériences et leurs parcours. Leurs émotions, aussi. Surtout.

Avant Aparté, je n’avais pas imaginé mettre mon appareil photo au service d’une cause. Je n’avais pas réalisé que mes clichés et mon travail de photographe pouvaient être utiles en fait… Krystell a été le déclic. Touchée par son histoire, il m’a d’un coup semblé évident de m’impliquer, et de m’investir… Mais comment ?

C’est un soir de septembre dernier où nous nous sommes retrouvées toutes les trois, qu’est né ce projet, autour d’un verre et au milieu des rires. Assez naturellement finalement. Et même si, suite à cette soirée, il restait alors tout à faire, il était déjà certain qu’ensemble, nous allions donner naissance à quelque chose de fort. Parce qu’Aparté, c’est bien plus qu’un projet artistique, c’est une aventure humaine. Et de l’émotion, aussi. Surtout.

Avant de vous laisser, et en notre nom à toutes les trois, je voudrais vous dire Merci.
Merci de nous donner les clés pour faire vivre ce projet qui compte.
Merci de nous soutenir et de nous adresser tant de mots d’encouragement.
Merci de continuer de parler de nous autour de vous…

Ce projet, c’est le vôtre aussi.

À très vite,

Bénédicte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.